Observatoire des media

ACRIMED

Interventions et prises de position

... Contre la mutilation du pluralisme

Articles

Pluralisme à plusieurs voix, mais à sens unique : les médias dominants, appuyés par le CSA et le gouvernement usent et abusent de leur domination.

(1)
Raison suffisante de publier, pour information, le communiqué des syndicats, associations et formations politiques qui protestent contre le déséquilibre de l’information et revendiquent une information honnête pendant la campagne du référendum(Communiqué)

(2)
Raison suffisante également d’interpeller, sous forme d’une « Lettre ouverte au CSA, à Radio France et au Ministère de la propagande » les organismes responsables de la conception et de la diffusion d’une prétendue information civique, simple alibi d’une campagne électorale à sens unique.

(3)
Et comme le « débat » dans les médias, depuis plusieurs mois, relève du quasi-monopole des éditorialistes et chroniqueurs favorables au traité, appel - Manifestation le 9 mai 2005 : Constitution européenne : Où est le débat dans les médias ?– à une manifestation le 9 mai 2005.

(4)
Trop, c’est trop ! Le Syndicat National des Journalistes (SNJ) communique : Critique du projet de traité et appel à un traitement éditorial équitable (SNJ)

(5)
Trop, c’est trop ! Des personnels du service public se font entendre sous forme d’une appel - Appel : Le NON censuré dans les médias, ça suffit ! - suivi d’un Rassemblement pour remettre les 15000 signatures alors recueillies.

(6)
Nouvelle prise de position : « Agression publicitaire et Traité constitutionnel européen » (R.A.P)

(7)
Et quand Le Monde invente un appel des syndicats européens, des journalistes du SNJ-CGT répliquent : « Les syndicats ne sont pas tous favorables au TCE » (SNJ-CGT)