Observatoire des media

ACRIMED

archivesARCHIVES

Bernard Langlois

Articles

Tour à tour reporter à la Vie catholique illustrée (1966-1968), reporter/présentateur à Europe 1 (1968-1970), présentateur du journal de la nuit à TF1-ORTF (1971-972), rédacteur-en-chef de hebdomadaire du PSu, Tribune socialiste (1972-1974) , Bernard Langlois, journaliste « free-lance » pendant quelques années, puis éditorialiste au Matin de Paris de 1977 à 1981, devient alors présentateur du JT d’Antenne-2, jusqu’au 14 septembre 1982, où il est licencié pour avoir qualifié le décès de Grace de Monaco d’ « histoire de royaume d’opérette sur un caillou cossu » moins important que l’assassinat, survenu le même jour, du président libanais Bashir Gemayel. Il restera producteur et animateur de l’émission « Résistances » (Antenne-2) jusqu’en 1986 et fonde, en 1988 l’hebdomadaire Politis dont il est directeur de publication jusqu’en 1999, avant de laisser sa place à Denis Sieffert. Bernard Langlois est également membre fondateur de l’association ATTAC.

[Source principale : Wikipédia - Dernière actualisation : novembre 2009]